L'histoire de la tête binaural O VEDEL

Nous avons eu l'idée en 2010 de concevoir une tête binaurale. 

Pour cela, nous avons passé beaucoup de temps à développer l'électronique ainsi que le design de nos têtes binaurales.

Mais avant d'arriver au produit fini, il faut expérimenter. Et de ces expérimentations en ressort des prototypes qui nous ont permis de nous améliorer encore et encore.

 Nous vous proposons aujourd'hui de replonger à l'époque de la conception de nos premières têtes binaurales.

 

1. Les premiers pas :

 


Première tête binaurale O VEDEL baptisée "Mimic" avec 3DMix One pour comparaison 

 La première tête binaurale O VEDEL, surnommée "Mimic", a permis de poser les bases sur la conception d'une tête binaurale. Tout en bois avec des oreilles en silicone, cette tête de la taille d'une tête humaine n'était pas très performante. En effet, les micros utilisés n'étaient pas adaptés à l'enregistrement de son binaural et l'électronique n'était pas encore rodée.   

 

2. L'indépendance technologique :

 
Tête binaurale 2ème génération avec 3DMix One pour comparaison

Pour la deuxième génération des têtes binaurales O VEDEL, l'électronique a été retravaillée de manière à sortir un son binaural de qualité avec des micros spécialement conçu dans nos ateliers.

 

3. Recherche de la perfection

 

Design de la 2ème génération retravaillé avec 3DMix pour comparaison

 

À partir de la deuxième génération, nous nous sommes questionnés sur l'aspect de notre tête, et un travail pour trouver un nouveau design va alors commencer. C'est dans cet esprit que vont naître de nombreux prototypes de la troisième génération.

L'électronique ne va pas être modifiée, mais l'aspect général va alors se chercher : modifier la bouche, faire le haut du crâne plat, mettre des leds dans les yeux, mélanger plusieurs couleurs, etc... 
Mais c'est toujours insatisfaisant pour notre équipe. Alors nous décidons de changer totalement l'aspect. Cela a donné la génération 3.5.

 


Faces avant de têtes binaurales inspirées du jeux vidéo "Minecraft" avec 3DMix One en comparaison

 

L'idée de ce design a été de créer une tête plus cubique, plus brute. Elle a été inspirée en partie par le jeu vidéo Minecraft, connu pour ses graphismes cubiques. 
En plus du retravail de la tête binaurale, plusieurs tests furent effectués sur la surface de celle-ci, avec un vernissage. Mais le rendu n'étant pas satisfaisant, nous avons abandonné ce design.

Dans ce même élan de créativité, une autre tête va voir le jour :

 

 Tête de la génération 3.5

 Cette tête a été la plus complexe à faire et son rendu final n'en est que plus déroutant. Il a lui aussi été abandonné car jugé trop particulier.

 

4. "Bonjour, je suis C-3PO, relation humains/cyborgs"

 


Tête binaurale "3Dmix Studio" style robot avec 3DMix One en comparaison


C'est après le revisionnage durant la période de Noël de la saga Star Wars que l'idée de faire une tête binaurale à l'allure robotique nous vient à l'esprit.
S'inspirant ainsi du célèbre droïde C-3PO, le nouveau design n'a aucun problème pour plaire et est validé après la création du premier modèle. Plusieurs modèles en plusieurs coloris voient le jour, notamment un modèle qui va démarquer la génération 4 de ces prédécesseurs : l'implémentation d'un égaliseur de type Pultech, d'un préamplificateur FET et de leds dans les yeux.
C'est un réel pas en avant pour l'entreprise : le son binaural n'a jamais été si proche de la perfection !
Mais il restait encore quelque chose, le détail qui permettrait aux têtes binaurales de se démarquer.

 

5. Nos modèles actuels



Nos têtes binaurales 3DMix One, 3DMix 1.0 et 3DMix FET 1.0

 

Enfin, nous y sommes, après près de 10 ans de recherches et de développements, le design définitif du 3DMix est créé. Inspiré par la génération 2, il remplace certaines parties plastiques pour des parties en bois de chêne massif (pour le 3DMix 1.0 et FET 1.0) pour une meilleure acoustique. L'ergonomie ainsi que les connectiques ont été améliorées. 


Nous sommes très fiers de pouvoir vous proposer ces produits, nés d'expériences plus ou moins fructueuses mais qui, au final, nous permettent d'atteindre l'excellence du son binaural.

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire